Chargement Evènements

Formation à l’Extension en deux modules

Module I – 5 au 8 mai 23
Module II – 23 au 26 novembre 23

J’anime des Stages de Projets Minotaures depuis de nombreuses années et dans différents pays du monde : France, Norvège, Pays-Bas, Japon, Portugal, Brésil, République Tchèque (entre autres), totalisant à ce jour, environs 70 groupes accompagnés. Différentes formations ont aussi été proposées (France, Portugal, Brésil), à différentes reprises. Cette expérience a donné lieu à une approche très personnalisée et sensible, permettant d’adapter la méthodologie conçue par Rolando Toro Araneda selon une dimension proche du « sur mesure ».  Mes recherches ont aussi donné lieu à la production d’un matériel très complet (à la fois théorique et méthodologique sous forme de catalogue). Pour des raisons motivées par un choix existentiel – un grand tournant – je donnerai cette formation pour la dernière fois.

Le Projet Minotaure est une approche des peurs humaines. La peur est une réaction instinctive face à un danger naturel et elle est en lien avec notre capacité à lutter et à fuir pour protéger notre vie. Les peurs constituent donc des mécanismes de survie.
Cependant, tout au long du processus de civilisation, dans notre culture, les comportements humains ont peu à peu été de plus en plus affectés par des peurs « imaginaires » qui sont venues troubler notre sagesse instinctive, notre capacité à nous protéger et à avancer dans la vie en tant qu’êtres libres et autonomes. C’est à dire, en mesure de dire oui, de dire non, de faire des choix et poser des actes à partir du désir de vivre et de la confiance en la vie, plutôt que pour s’en protéger.

La peur de « perdre du temps » peut ainsi perturber l’instinct de faim et de repos. La peur d’être rejeté freine nos élans d’exploration. Ces peurs « acquises » ont un effet inhibiteur et voire même plus, de fonctions naturelles telles que respirer, jouir, aimer, créer, s’exprimer.

Le Projet Minotaure prend en compte la relation qui existe entre nos peurs, notre histoire personnelle et notre culture. Il consiste en des « défis » proposés aux participants sous forme de danses, dans le but de les aider à franchir les frontières de peurs qui les limitent dans le déploiement de leurs talents naturels à vivre et à évoluer.

La formation aux extensions en Biodanza est obligatoire pour proposer des stages dans ces extensions. Chacune d’entre elles fait l’objet d’un approfondissement théorique spécifique et d’une méthodologie adaptée. La formation habilite ainsi le facilitateur, d’une part en plaçant sa pratique dans le cadre de la conformité aux Orientations Normatives de l’IBF et d’autre part en lui donnant les outils indispensables à une application sérieuse et respectueuse des personnes qui lui font confiance dans leur processus.
Seuls des facilitateurs de Biodanza ayant reçu la préparation nécessaire par une formation spécifique sont habilités à conduire des ateliers du Projet Minotaure. La formation à l’extension donne lieu à la délivrance d’un diplôme de certification validé par les Enseignants Didacticiens habilités à la donner sur autorisation de l’IBF.

Module II – 23 au 26 Novembre 2023

Réservez sur votre agenda la date du Module II

Seules les personnes inscrites à la totalité de cette formation sont admis. Si cette extension vous intéresse, nous vous invitons à consulter la page de l’École SRT Méditerranée correspondante : https://www.ecolebiodanza-med.com/evenement/projet-minotaure-groupe-i